L’éducateur des Premières Nations Maurice Nahanee sur Le Rêve de Shannen

Je suis un intervenant de soutien de Vancouver Nord, en Colombie-Britannique. Mes fonctions comprennent le soutien culturel et académique aux apprenants autochtones de 12e année. En partie, je fais mon travail en offrant des leçons d'art culturel, en partageant la vision du monde autochtone et en partageant des chansons et des légendes. Je travaille aussi à fournir soutien scolaire pour les élèves non autochtones en travaillant avec eux individuellement dans la salle de classe.

Les programmes autochtones d’éducation sont gravement sous-financés. Nous essayons d’offrir des expériences enrichissantes avec des ressources très limitées. C'est pousser une grosse roche en haut d’une colline alors que le reste du monde utilise des camions remplis de roches et à peu près tout le reste. L’un des grands obstacles de l'apprentissage est le manque d’évaluation des capacités des élèves lors de la petite enfance. Des tests psychologiques et physiques nous aideraient à concevoir des programmes d'intervention, à modifier les expériences d'apprentissage et à classer les apprenants autochtones. Tout simplement parce que nous sommes Autochtones n'implique pas toujours que nous sommes limités dans notre capacité d'apprentissage. Le fait de reconnaître que nos enfants sont beaux, merveilleux, et d’excellentes personnes va de pair avec leur estime de soi. Merci de faire la lumière sur un grand problème qui persiste dans nos collectivités et notre besoin d'aide pour élever des enfants forts et des communautés saines.