Le Rêve de Shannen - Calendrier et documents

Nous essayons de notre mieux pour vous donner accès à ces documents/ces informations en français. Malheureusement, les ressources ne sont pas toujours disponibles. Dans ce cas, nous allons les fournir en anglais. Désolé pour l'inconvénient.

  • 7 décembre 2010

    Le ministre Chuck Strahl promet une nouvelle école pour la Première Nation d'Attawapiskat à la Chambre des communes.

  • 17 novembre 2010

    Le Rêve de Shannen est lancé par les enfants de la Première Nation d'Attawapiskat. La Coalition canadienne pour les droits de l'homme a fait une présentation spéciale d'un prix de reconnaissance pour le travail de Shannen à faire progresser les droits à l'éducation des enfants. Regarder une vidéo sur le rêve de Shannen.

  • juin 2010

    À l'âge de 15 ans, Shannen meurt tragiquement dans un accident de voiture pendant qu’elle étudiait loin de chez elle.

  • 8 décembre 2009

    Le ministre Chuck Strahl annonce aux chefs des Premières Nations que les négociations pour une nouvelle école commenceront immédiatement.

  • 25 mai 2009

    Le directeur parlementaire du budget publie un rapport sur les écoles des Premières Nations. Lire le rapport.

  • février 2009

    Le Conseil en Éducation des Premières Nations publie le document d'information sur le financement de l'éducation Première Nations. Lire le rapport.

  • 2009

    L'école est démolie et des débris toxiques sont déversés à un kilomètre des maisons d'Attawapiskat.

  • 11 juin 2008

    Le premier ministre Stephen Harper présente des excuses pour le rôle du gouvernement du Canada dans les pensionnats indiens dans lesquels plus de 150 000 Premières Nations, Métis et Inuits ont été envoyés contre leur volonté et le consentement de leurs familles. Il y a environ trois fois autant d'enfants des Premières Nations placés aujourd’hui qu'au plus fort de l'ère des pensionnats et ils reçoivent 2000$-3000$ de moins par enfant dans le financement de l'éducation. Regarder une vidéo des excuses.

  • mai 2008

    Shannen s'est entretenue avec le ministre Chuck Strahl pour lui demander une nouvelle école. Le gouvernement du Canada n'a pas les moyens, a déclaré le ministre. Shannen a fait une présentation dans l’escalier menant à de la Chambre des Communes, affirmant qu'elle « n’abandonnera jamais » jusqu'à ce que tous les enfants des Premières Nations ait une bonne éducation. Il s'agit de l'image de l’affiche du Rêve de Shannen.

    Publication: 
  • 1 avril 2008

    La Première Nation d'Attawapiskat se fait dire que l'école ne figure pas dans le plan de 5 ans à long terme sur les immobilisations en raison d'autres priorités et que le ministre Chuck Strahl n'a pas le pouvoir d'accorder une garantie pour des projets d'infrastructure.

  • 13 novembre 2007

    Les tentatives pour étaler le coût de l'école sur un certain nombre d'années sont rejetées par AINC. AINC soutient publiquement qu'il n'y a pas de risques pour la santé et la sécurité des élèves. À cette époque, AINC était au courant que les remorques portables étaient surpeuplées et qu’elles avaient besoin de réparations majeures. Lire les documents obtenus par le biais de l'accès à l’information.

  • 26 septembre 2007

    L'étude sur la planification des immobilisations pour l’école est terminée, et la Première Nation d'Attawapiskat cherche une garantie ministérielle sur un prêt bancaire de 30 millions $ pour construire l'école.

  • 30 juin 2007

    Le ministre Jim Prentice approuve des plans pour construire la nouvelle école, mais ne livre pas sur cet engagement.

  • 23 février 2007

    L’Assemblée des Premières Nations (APN) et la Société de soutien à l’enfance et à la famille des Premières Nations (la Société de soutien) déposent plainte auprès de la Commission canadienne des droits de la personne (CCDP), affirmant que le Canada fait preuve de discrimination raciale à l’égard des enfants des Premières Nations en fournissant moins de financement en matière de protection de l’enfance, et donc moins de services, dans les réserves. Lire la plainte.

  • 2006-2007

    AINC a construit un ajout à l'école secondaire.

  • 2006

    Attawapiskat entame la préparation d’une étude de planification des immobilisations pour une école grâce à un financement du MAINC.

  • 2005

    Le Ministre Andy Scott promet de construire une nouvelle école, mais rien n'est fait.

  • 2004

    La Vérificatrice générale du Canada publie un rapport sur l'éducation des Premières Nations, notant que des progrès limités ont été accomplis sur les recommandations énoncées dans le rapport précédent en 2000. Lire le rapport.

  • 2000 - 2001

    AINC (Affaires indiennes et du Nord Canada) érige 14 remorques portables pour servir de salles de classe « temporaires » entre la propriété contaminée de l'ancienne école et une piste d'atterrissage. Ces portables étaient encore utilisés jusqu'à 2014 et étaient dans un état inacceptable.

  • 11 mai 2000

    Les autorités en éducation de la Première Nation d’Attawapiskat ferment l'école primaire en raison de problèmes de santé et de sécurité associés à la contamination par du carburant.

  • avril 2000

    La Vérificatrice générale du Canada publie un rapport sur l'éducation des Premières Nations. Le rapport soulève des préoccupations sur l'écart important dans l'éducation des Premières Nations et fournit des recommandations au gouvernement du Canada. Lire le rapport.

  • janvier 2000

    Des consultants en environnement supplémentaires évaluent la propriété et recommandent la « Catégorie 1, Action requise. » En plus de la contamination liée à l'écoulement de carburant, cinq espèces de moisissures trouvées.

  • 2000

    Le Ministre Robert Nault promet de construire une nouvelle école, mais rien n'est fait.

  • 1997

    Avec l'approbation du MAINC, un nettoyage partiel des sols contaminés sur le terrain de l'école a été achevé.

  • 1996

    Le rapport de la Commission royale sur les peuples autochtones (CRPA) est publié. Le rapport note que le financement est « de base » pour l'éducation dans les réserves, et que les règlements permettent peu, sinon aucune, marge de manœuvre pour les programmes d'études axés sur la culture. Lire le Volume 3 Chapitre 5 du rapport de la CRPA.

Pages