Le Rêve de Shannen - Calendrier et documents

Nous essayons de notre mieux pour vous donner accès à ces documents/ces informations en français. Malheureusement, les ressources ne sont pas toujours disponibles. Dans ce cas, nous allons les fournir en anglais. Désolé pour l'inconvénient.

2010 - present

  • 6 décembre 2016

    Le directeur parlementaire du budget publie un nouveau rapport sur l'éducation des Premières Nations, confirmant le déficit continu de financement en matière d'éducation. 

    Cliquez ici pour lire le rapport.

  • mars 2016

    During February and March of 2016, the Ontario First Nations Young Peoples Council of the Chiefs of Ontario conducted a survey in support of the Inquest into the deaths of seven youths in Thunder Bay. The goal of the survey was to learn from the personal experiences of First Nations youth, especially youth that have had to go to school off reserve. More than 100 responses were received from across the province.

  • août 2014

    L'école primaire Kattawapiskak d’Attawapiskat ouvrira à la fin août, mettant fin à 14 ans d’enseignement dans des maisons mobiles pour les enfants

  • 7 septembre 2013

    La première du documentaire Hi-Ho Mistahey! sur le Rêve de Shannen a lieu au Festival International des Films de Toronto

    Hi-Ho Mistahey! raconte l'histoire de Shannen Koostachin et celle de la campagne du Rêve de Shannen.

    Le film a été écrit et réalisé par Alanis O’Bomsawin, membre de la Première Nation des Abénakis et l'une du des documentaristes les plus acclamées au Canada. « Hi-Ho Mistahey » était l’une des expressions favorites de Shannen. Cela veut dire « Je t'aime pour toujours » en langue Crie. Visitez le site Internet de l'Office national du film pour en savoir plus.

  • 11 juillet 2013
    La directrice parlementaire du budget (DPB) (par intérim) a affiché  un rapport intitulé Besoins de financement de l’infrastructure scolaire des Premières Nations en Colombie-Britannique.
     
    Ce rapport répond à une demande d’un parlementaire d’effectuer le suivi d’un rapport du DPB de 2009, en se servant de nouvelles données pour estimer les coûts des écoles de la maternelle à la 12e année des Premières Nations en Colombie-Britannique. Le présent rapport se fonde sur des renseignements fournis par Affaires Autochtones et Développement du Nord Canada et une enquête menée par le Comité de coordination de l’éducation des Premières Nations et le DPB. 
     
  • 2013

    Le Ministre John Duncan promet que la nouvelle école sera ouverte à Attawapiskat pendant l'année scolaire 2013/2014.

  • September 2012

    Examen de l’ONU de l'application au Canada de la Convention relative aux droits de l'enfant. Questions que posera le Comité des Nations Unies relatif aux droits de l'enfant au gouvernement du Canada.

  • 11 juin 2012

    Nos rêves compte aussi, marche pour l'équité culturelle pour les enfants des Premières Nations.

  • juin 2012

    In 2010, Aboriginal Affairs and Northern Development Canada (AANDC) carried out a formal evaluation of the Elementary/Secondary Education (ESE) Program. Four research contracts were awarded to handle specific lines of research. The evaluation looked at relevancy, performance, and efficiency and economy. It found that a consistent gap between on and off reserve educational opportunities and success does exist, and that improvements are necessary.

    Eight recommendations were developed in conjunction with an action plan. The recommendations include, but are not limited to: develop a strategic and transparent framework to allocate funds to enhance student success; conduct research on funding allocation methodologies, equitable to provincial approaches and accounting for cost-realities on reserve; ensure that future policy clearly defines roles and responsibilities within the ESE program; work with First Nations to improve culture and language retention; work with First Nations to improve accessibility for students with special needs; and explore the possibility of the incorporation of early childhood education and adult programming into AANDC ESE programming.

  • March 29, 2012

    Le budget 2012 est publié, annonçant 275 millions $ sur trois ans – une quantité insuffisante pour aborder les besoins des écoles et les déficits de financement de l'éducation. Lire le chapitre 3.3 du budget, « Investissements pour améliorer le financement des Premières Nations ». Lire l'article de la CBC News.

  • March 6, 2012

    Le Ministre John Duncan et la Première Nation d'Attawapiskat annoncent l'attribution du contrat de construction de la nouvelle école de 5808 m² pour 540 élèves de la maternelle à la huitième année. Aucune annonce sur la façon dont le Canada prévoit répondre aux autres besoins scolaires décrits dans le rapport du directeur parlementaire du Budget en 2009. Lire le rapport du directeur parlementaire du Budget sur l'éducation des Premières Nations, 25 mai 2009.

    Lire le communiqué de presse d’Affaires autochtones et Développement du Nord Canada (AADNC) et la couverture de CBC News de l'annonce.

  • February 27, 2012
  • February 14, 2012

    Journée Ayez un cœur : une campagne visant à donner aux enfants des Premières Nations la même chance de grandir en toute sécurité à domicile, d’obtenir une bonne éducation, d’être en bonne santé et fiers de leurs cultures. Des centaines d'étudiants et de partisans réunis sur la colline du Parlement pour l'événement - voir des photos ici !

  • February 8, 2012

    Rapport final publié par le Comité National sur l’éducation primaire et secondaire chez les Premières Nations. Lire le rapport.

  • February 6, 2012

    Six jeunes ambassadeurs des Premières Nations se rendent à Genève pour présenter devant le Comité des Nations Unies relatif aux droits de l'enfant. 

  • December 2011

    Le Comité sénatorial permanent des peuples autochtones publie son rapport, Réformer l’éducation des Premières Nations : De la crise à l’espoir appelle le gouvernement fédéral à fournir un financement équitable pour les écoles des Premières Nations.

  • November 2011

    Le rapport sur les actions prioritaires en vue d’améliorer l’éducation des Premières Nations est publié comme un rapport parallèle au Comité National sur l'éducation des Premières Nations.

  • 24 octobre 2011

    La Société de soutien à l’enfance et à la famille des Premières Nations du Canada et Kairos publient Honorer les enfants, un rapport alternatif sur le 3e et 4e rapport périodique du Canada au Comité des Nations Unies relatif aux droits de l'enfant. (Désolé, disponible seulement en anglais)

  • June 9, 2011

    Les enfants canadiens publient un rapport, Nos rêves comptent aussi, au Comité des Nations Unies relatif aux droits de l'enfant. Le rapport exige une enquête pour étudier les inégalités en matière d’éducation des enfants des Premières Nations au Canada. Lire le rapport, Nos rêves comptent aussi : les droits, les vies et l’éducation de enfants des Premières Nations.

  • June 2011

    La Vérificatrice générale du Canada publie un rapport sur l’état de la situation et note que les efforts du gouvernement fédéral à combler l'écart en matière d'éducation entre les Premières Nations et l'ensemble de la population ont été « insatisfaisants ». Lire le rapport de la Vérificatrice générale.

  • April 27, 2011

    Journée d’action sur le Rêve de Shannen. Des centaines d'étudiants se réunissent sur la colline parlementaire en appui à l'égalité des droits éducatifs pour les enfants des Premières Nations - voir des photos ici !

  • January 28, 2011

    Cindy Blackstock de la Société de soutien à l’enfance et à la famille des Premières Nations publie Jordan et Shannen: des enfants des Premières Nations exigent que le gouvernement canadien cesse la discrimination raciale à leur endroit, un rapport parallèle aux 3e et 4e rapports périodiques du Canada au Comité des Nations Unies relatif aux droits de l'enfant.

  • December 7, 2010

    Le ministre Chuck Strahl promet une nouvelle école pour la Première Nation d'Attawapiskat à la Chambre des communes.

  • November 17, 2010

    Le Rêve de Shannen est lancé par les enfants de la Première Nation d'Attawapiskat. La Coalition canadienne pour les droits de l'homme a fait une présentation spéciale d'un prix de reconnaissance pour le travail de Shannen à faire progresser les droits à l'éducation des enfants. Regarder une vidéo sur le rêve de Shannen.

  • June 2010

    À l'âge de 15 ans, Shannen meurt tragiquement dans un accident de voiture pendant qu’elle étudiait loin de chez elle.

2000 - 2009

  • December 8, 2009

    Le ministre Chuck Strahl annonce aux chefs des Premières Nations que les négociations pour une nouvelle école commenceront immédiatement.

  • May 25, 2009

    Le directeur parlementaire du budget publie un rapport sur les écoles des Premières Nations. Lire le rapport.

  • February 2009

    Le Conseil en Éducation des Premières Nations publie le document d'information sur le financement de l'éducation Première Nations.

  • 2009

    L'école est démolie et des débris toxiques sont déversés à un kilomètre des maisons d'Attawapiskat.

  • June 11, 2008

    Le premier ministre Stephen Harper présente des excuses pour le rôle du gouvernement du Canada dans les pensionnats indiens dans lesquels plus de 150 000 Premières Nations, Métis et Inuits ont été envoyés contre leur volonté et le consentement de leurs familles. Il y a environ trois fois autant d'enfants des Premières Nations placés aujourd’hui qu'au plus fort de l'ère des pensionnats et ils reçoivent 2000$-3000$ de moins par enfant dans le financement de l'éducation. Lire la fiche d'information sur l'éducation des Premières Nations. Regarder une vidéo des excuses.

  • June 2008

    Shannen s'est entretenue avec le ministre Chuck Strahl pour lui demander une nouvelle école. Le gouvernement du Canada n'a pas les moyens, a déclaré le ministre. Shannen a fait une présentation dans l’escalier menant à de la Chambre des Communes, affirmant qu'elle « n’abandonnera jamais » jusqu'à ce que tous les enfants des Premières Nations ait une bonne éducation. Il s'agit de l'image de l’affiche du Rêve de Shannen.

  • April 1, 2008

    La Première Nation d'Attawapiskat se fait dire que l'école ne figure pas dans le plan de 5 ans à long terme sur les immobilisations en raison d'autres priorités et que le ministre Chuck Strahl n'a pas le pouvoir d'accorder une garantie pour des projets d'infrastructure.

  • October 31, 2007

    Les tentatives pour étaler le coût de l'école sur un certain nombre d'années sont rejetées par AINC. AINC soutient publiquement qu'il n'y a pas de risques pour la santé et la sécurité des élèves. À cette époque, AINC était au courant que les remorques portables étaient surpeuplées et qu’elles avaient besoin de réparations majeures. Lire les documents obtenus par le biais de l'accès à l’information.

  • September 26, 2007

    L'étude sur la planification des immobilisations pour l’école est terminée, et la Première Nation d'Attawapiskat cherche une garantie ministérielle sur un prêt bancaire de 30 millions $ pour construire l'école.

  • June 30, 2007

    Le ministre Jim Prentice approuve des plans pour construire la nouvelle école, mais ne livre pas sur cet engagement.

  • February 23, 2007

    L’Assemblée des Premières Nations (APN) et la Société de soutien à l’enfance et à la famille des Premières Nations (la Société de soutien) déposent plainte auprès de la Commission canadienne des droits de la personne (CCDP), affirmant que le Canada fait preuve de discrimination raciale à l’égard des enfants des Premières Nations en fournissant moins de financement en matière de protection de l’enfance, et donc moins de services, dans les réserves. Lire la plainte.

  • 2006-2007

    AINC a construit un ajout à l'école secondaire.

  • 2006

    Attawapiskat entame la préparation d’une étude de planification des immobilisations pour une école grâce à un financement du MAINC.

  • 2005

    Le Ministre Andy Scott promet de construire une nouvelle école, mais rien n'est fait.

  • 2004

    La Vérificatrice générale du Canada publie un rapport sur l'éducation des Premières Nations, notant que des progrès limités ont été accomplis sur les recommandations énoncées dans le rapport précédent en 2000. Lire le rapport.

  • 2000 - 2001

    AINC (Affaires indiennes et du Nord Canada) érige 14 remorques portables pour servir de salles de classe « temporaires » entre la propriété contaminée de l'ancienne école et une piste d'atterrissage. Ces portables sont encore utilisés en 2012 et sont dans un état inacceptable.

  • May 11, 2000

    Les autorités en éducation de la Première Nation d’Attawapiskat ferment l'école primaire en raison de problèmes de santé et de sécurité associés à la contamination par du carburant.

  • April 2000

    La Vérificatrice générale du Canada publie un rapport sur l'éducation des Premières Nations. Le rapport soulève des préoccupations sur l'écart important dans l'éducation des Premières Nations et fournit des recommandations au gouvernement du Canada. Lire le rapport.

  • January 2000

    Des consultants en environnement supplémentaires évaluent la propriété et recommandent la « Catégorie 1, Action requise. » En plus de la contamination liée à l'écoulement de carburant, cinq espèces de moisissures trouvées.

  • 2000

    Le Ministre Robert Nault promet de construire une nouvelle école, mais rien n'est fait.

1990s

  • 1997

    Avec l'approbation du MAINC, un nettoyage partiel des sols contaminés sur le terrain de l'école a été achevé.

  • 1996

    Le rapport de la Commission royale sur les peuples autochtones (CRPA) est publié. Le rapport note que le financement est « de base » pour l'éducation dans les réserves, et que les règlements permettent peu, sinon aucune, marge de manœuvre pour les programmes d'études axés sur la culture. Lire le Volume 3 Chapitre 5 du rapport de la CRPA.

  • 1995

    D’autres enquêtes environnementales sont menées et révèlent que l'école est contaminée par des toxines nocives pour l'exposition humaine. Le terrain de l'école est classé comme un « niveau 1, Sensibilité élevée du site. »

  • 1990s

    Les enseignants et les enfants d’Attawapiskat continuent de souffrir de maladie dues à l'exposition aux vapeurs de fumées carcinogènes.

  • 1996

    Des consultants recommandent d'enlever la terre toxique de la propriété de l'école.

1980s

  • 1984

    AINC (Affaires indiennes et du Nord Canada) embauche des consultants pour enquêter et des mesures de nettoyage nettoyer sont recommandées. Aucune action n’a été effectuée.

  • 1982

    Preuve de la présence d'huile dans les fondations de l’école et odeurs de pétrole dans les salles de classe.

  • 1982

    La Charte des droits et libertés (Loi constitutionnelle de 1982) est signée. Tiré de l'article 35 de la Charte: « (1) les droits ancestraux et les droits issus de traités des peuples autochtones du Canada sont reconnus et confirmés. (2) Dans la présente loi, « peuples autochtones du Canada » inclut les peuples indiens, Inuits et Métis du Canada. » Lire la Charte canadienne des droits et libertés, 1982.

  • 1980s

    Des enfants d'Attawapiskat et des enseignants malades en raison de l'exposition aux fumées carcinogènes.

1970s

  • 1979

    25 000 gallons d’huile s’infiltrent dans le sol près de l’école.

  • 1976

    L’école JR Nakogee est bâtie chez la Première Nation d’Attawapiskat.

  • 1972

    Le gouvernement du Canada commence à fermer des pensionnats indiens.

1960s

  • 1967

    L'éducation des Indiens en Ontario: un rapport au Comité Provincial sur les buts et objectifs de l'éducation dans les écoles de l'Ontario est publié. D'après le rapport: « sachant le décalage à laquel on peut s'attendre entre la formulation de nouvelles politiques, y compris la mise en œuvre de nouveaux projets pilotes intéressants et l'adoption de ces principes dans l'ensemble du système, une question important nous vient immédiatement à l'esprit. Compte tenu de la question indienne dans cette province, peut-on nous permettre, en Ontario, d'attendre pour ce type de changement radical ? Commission scolaire, perspectives, supervision, formation des enseignants, manuels doivent être modifiés. Laissez quelqu'un deviner en quelle année ou à quel siècle des changements importants vers l'égalité réelle seront notés pour l’évolution des enfants » (Sim, 1967, p. 35).

    L’éducation des Indiens en Ontario (Auteur: R. Alex Sim)

  • 1960

    Les membres des Premières Nations vivant dans les réserves sont en mesure de voter aux élections fédérales.

Early 1900s

  • June 27, 1921

    Le Traité no 11 est signé, notant dans l'accord que les enfants des Premières Nations en vertu du traité recevront une éducation payée par le gouvernement du Canada. Lire le Traité no 11.

  • January 1907

    Le Traité no 10 est signé. Le préambule du traité stipule que « Quant à l'éducation, les Indiens ont reçu l'assurance qu'il y n'avait aucun besoin de stipulation spéciale au-delà de la disposition générale du traité, comme c'était la politique du gouvernement d'offrir dans toutes les régions du pays, autant que les circonstances le permettraient, pour l'éducation des enfants indiens... » Lire le Traité no 10.

  • July - August 1905

    Traité no 9 – le Traité de la Baie-James est signé, garantissant les dispositions éducationnelles: « Sa Majesté s'engage à payer les salaires des enseignants, à instruire les enfants indiens et également à fournir des bâtiments scolaires et du matériel éducatif tel qu’il sera conseillé par le gouvernement de Canada de sa Majesté. » Lecture traité no 9.

1800s

  • June - July 1899

    Le Traité no 8 est signé, notant dans l'accord que les enfants des Premières Nations en vertu du traité recevront une éducation payée par le gouvernement du Canada. Lire le Traité no 8.

  • September 22 & December 4, 1877

    Le Traité no 7 est signé, notant dans l'accord que les enfants des Premières Nations en vertu du traité recevront une éducation payée par le gouvernement du Canada. Lire le Traité no 7.

  • April 12, 1876

    Le gouvernement du Canada promulgue des lois racistes, la Loi sur les Indiens, 1876, vise à contrôler et à assimiler la population autochtone. Une des stratégies de la Loi sur les Indiens de 1876 était «d’émanciper » toute personne de Premières Nations qui ont obtenu une éducation postsecondaire, forçant un choix entre le maintien des droits fondamentaux de l'homme, ou les droits des peuples autochtones. Alors qu'elle a subi de nombreuses révisions, la Loi sur les Indiens est toujours en place aujourd'hui et n'a pas été actualisée depuis 1985. Lire la Loi sur les indien de 1876 et la Loi sur les indien de 1985.

  • August 23 & 28, and September 9, 1876

    Le Traité no 6 est signé. Il est énoncé dans le traité que "Sa Majesté s'engage à maintenir des écoles pour l’instruction dans ces réserves par les présentes établies selon que son gouvernement du Dominion du Canada pourra le trouver souhaitable, quand les Indiens de la réserve le désireront." Lire le Traité no 6.

  • September 20 & 24, 1875

    Le Traité no 5 est signé. Il est énoncé dans le traité que "Sa Majesté s'engage à maintenir des écoles pour l’instruction dans ces réserves par les présentes établies selon que son gouvernement du Dominion du Canada pourra le trouver souhaitable, quand les Indiens de la réserve pourront le désirer." Lire le Traité no 5.

  • July 20, 1874

    Le Traité no 4 est signé. Il est énoncé dans le traité que « Sa Majesté s'engage à maintenir une école dans la réserve attribuée à chaque bande, dès qu'ils s'installent sur ladite réserve et sont prêts à recevoir un enseignant. » Lire le Traité n° 4.

  • October, 1873

    Le Traité no 3 est signé. Le gouvernement s'engage à « maintenir les écoles pour l'enseignement » dans les réserves. Lire le Traité no 3.

  • August 21, 1871

    Signature du Traité n° 2. « Sa Majesté s'engage à maintenir une école dans chaque réserve si les Indiens de la réserve le désirent. » Lire le Traité n° 2.

  • August 3, 1871

    Signature du Traité n° 1. « Sa Majesté s'engage à maintenir une école dans chaque réserve si les Indiens de la réserve le désirent. » Lire le Traité n°1.

  • 1870s-1990s

    Le gouvernement fédéral oblige les enfants des Premières Nations, Métis et Inuits à quitter leur domicile afin d’être placés dans des pensionnats dirigés par l'Église. Beaucoup d'enfants ont vécu des abus émotionnels, physiques et sexuels en fréquentant ces écoles. L'objectif des pensionnats était l’assimilation pour réprimer l'expression des cultures autochtones et des langues. Pour en savoir plus sur le système de pensionnats.

  • June 22, 1869

    La Loi sur l'émancipation graduelle de 1869, supprime le statut d'Indien des femmes qui épousent des Premières Nations non-inscrits. Les enfants issus de ces mariages ont été empêchés par le gouvernement d'obtenir leurs droits et statut d’Indien. Lire la Loi sur l'émancipation graduelle de 1869.

  • March 29, 1867

    Le gouvernement fédéral adopte la Loi constitutionnelle de 1867 (anciennement l’Acte de l’Amérique du Nord Britannique) et prend officiellement le contrôle sur « Les Indiens et les terres réservées aux Indiens ». Lire la Loi constitutionnelle de 1867.