Un nouveau rapport de la Société canadienne de pédiatrie examine les progrès sur le principe de Jordan.