Le gouvernement soumet un rapport de conformité au Tribunal canadien des droits de la personne. Dans le rapport, le gouvernement engage à investir jusqu'à 382 millions $ pour mettre en œuvre une application plus large du Principe de Jordan, mais il continue de limiter l'application de ce principe aux enfants vivant dans les réserves avec un handicap ou une condition à court terme. Une clarification est nécessaire pour comprendre: 1) ce que l'annonce de financement signifie vraiment pour les enfants en besoin de services, 2) à qui le gouvernement fédéral applique le principe, et 3) comment son approche proposée diffère de l'approche discriminatoire qu'il a utilisé jusqu'à présent. Lire le rapport.