La Société de soutien - Informations sur le personnel

  • Andrea Auger, MA
    Directrice de la réconciliation et de la recherche

    (Andrea est présentement en congé de maternité. Elle sera de retour au printemps 2018!)

    Ayant grandi à Thunder Bay, en Ontario, Andrea Auger est une fière membre de la Première Nation Ojibwe de Pays Plat. Après avoir obtenu une maîtrise en Arts en 2008, elle rejoint l’équipe de la Société de soutien pour travailler sur les Pierres de touche d’un avenir meilleur. Andrea est actuellement directrice de la réconciliation et de la recherche, ainsi que coordonnatrice de l’édition de la Revue sur l’enfance et la famille des Premiers Peuples. Avec son expérience en éducation, Andrea est passionnée par l’enseignement, le mentorat et l’apprentissage des enfants, des jeunes et des aînés. Ses principaux domaines d’intérêt comprennent l’engagement dans la réconciliation, la réconciliation des approches, l’engagement des enfants et des jeunes ainsi que les droits humains.

  • Cindy Blackstock
    PhD (Social Work)
    Directrice Générale de la Société de soutien à l’enfance et à la famille des Premières Nations du Canada, Professeure à l’École de travail social de l’Université McGill

    Membre de la Première Nation Gitksan, Cindy cumule 25 ans d’expérience en travail social dans la protection de l’enfance et des droits des enfants autochtones. Elle fait la promotion de l’équité culturelle pour les enfants et les familles des Premières Nations et son engagement dans la réconciliation a été reconnue par le prix Nobel Initiative pour les femmes, la Fondation des réalisations autochtones, Frontline Defenders et bien d’autres. Auteure de plus de 50 publications et très sollicitée comme conférencière, Cindy a récemment obtenu une Maîtrise en Jurisprudence elle est actuellement commissaire pour la Pan American Health Organisation Commission sur l’équité et les inégalités.

  • Jennifer King, MSW
    Coordonnatrice de la réconciliation et des politiques

    Anishinaabe de la Première Nation Wasauksing, Jennifer œuvre depuis plus de dix ans dans les domaines de la recherche, des politiques et de l’engagement du public à l’appui des femmes autochtones et des enfants. Jennifer possède une Maîtrise en Travail social, avec une spécialité sur les méthodologies et les perspectives autochtones dans les politiques et les pratiques. Elle se passionne du rôle que joue l’éducation et la recherche dans la promotion de la justice, de l’équité et de la réconciliation significative au Canada. Facilitatrice expérimentée, Jennifer a écrit et coécrit plusieurs publications sur les questions autochtones et est également chargée de cours à l’École de Travail social de l’Université de Victoria et elle enseigne à distance.

    Click here to listen to Jennifer's sample presentation!

  • Brittany Mathews
    Adjointe exécutive

    Britanny est Métis/Michif dont les descendants viennent de White Horse Plains, ou Saint-François-Xavier, au Manitoba et plus récemment, sa famille est originaire de St. Paul (Alberta). Elle a grandi dans la vallée de la Bow en Alberta et a déménagé à Ottawa pour entreprendre des études de premier cycle à l’Université d’Ottawa. Britanny est passionnée par le rôle que jouent la parenté et la famille dans l’autonomisation des femmes autochtones et des communautés. Elle se fait un devoir de relever l’histoire et les réalités contemporaines des peuples autochtones, surtout des Métis, par l’organisation d’activités communautaires et par divers moyens novateurs.

  • Robin McLeod
    Adjointe à l’engagement des enfants et des jeunes

    Robin est Nishinabe kwe de la Première Nation de Nipissing et elle en est actuellement à sa deuxième année d’études de premier cycle à l’Université d’Ottawa, avec spécialisation en études autochtones avec une mineure en études des femmes. Sa passion est de corriger les injustices sociales se rapportant aux enfants et aux femmes autochtones et elle est une ardente défenderesse des droits des Autochtones. Son dévouement s’étend aux questions concernant les changements climatiques, la pauvreté et l’impact qu’ils ont sur les communautés des Premières Nations. Tout ceci, en plus de l’amour qu’elle porte à sa culture et en raison de ses intérêts envers la politique canadienne, lui promet une longue carrière dans le domaine. Robin est bilingue (français et anglais) et elle est heureuse de faire partie de l’équipe de la Société de soutien.

  • Daxton Rhead
    Adjoint administratif

    Daxton étudie dans une école secondaire de la région d’Ottawa, en Ontario, et il est membre de la communauté transgenre. Il a été impliqué dans des campagnes de réconciliation comme Le Rêve de Shannen et le Principe de Jordan, il milite depuis plus de cinq ans comme allié à ces causes. Daxton a reçu le prix Peter Henderson Bryce en 2014 et il a participé à de nombreux projets de films avec la Société de soutien à l’enfance et à la famille des Premières Nations.

  • Marc St. Dennis, MA
    Coordonnateur de la réconciliation et de la recherche

    Né au Manitoba et ayant grandi en Ontario, Marc est un Métis avec des racines ancestrales de la vallée de la rivière Rouge. Marc possède une maîtrise en études autochtones et canadiennes et son champ d’études s’est principalement concentré sur la relation entre les visions autochtones du monde et les possibilités de réconciliation dans un Canada contemporain. Marc est un conférencier et un facilitateur captivant et reconnu. Il a prononcé des discours et a enseigné devant des gens de tous âges et origines sur l’histoire et les réalités contemporaines de la colonisation au Canada et sur les nombreuses façons dont nous pouvons tous avoir un impact positif sur la vie des enfants et des jeunes autochtones. Marc est le contact principal pour le mouvement des Pierres de touche d’un avenir meilleur ainsi que rédacteur en chef de la Revue sur l’enfance et la famille des Premiers Peuples et du bulletin trimestriel de la Société de soutien.

     Click here to listen to Marc's sample presentation!