Dr. Anna Banerji, mention d'honneur pour le prix P. H. Bryce (2016)

Spécialiste des maladies infectieuses pédiatriques, spécialiste des maladies tropicales et spécialiste de la santé globale
Directrice de la santé globale et autochtone au secteur de la formation professionnelle, Faculté de Médecine, Université de Toronto

Dr. Anna Banerji a consacré son œuvre comme médecin et chercheure à maintenir, protéger et promouvoir la santé et le mieux-être des enfants et des jeunes autochtones.

Dr. Banerji fonde son travail, ses enseignements et ses travaux de recherche selon des paramètres qui respectent les droits humains et qui font la promotion de la réconciliation. Elle engage les communautés locales dans ses recherches et collabore avec des représentants en santé communautaires et les populations locales en intégrant ses résultats dans des stratégies de santé publique qui répondent aux enjeux en santé dans les communautés.

Depuis plus de deux décennies, Dr. Banerji étudié les infections des voies respiratoires inférieures chez les enfants Inuits. Sa recherche innovatrice sur les causes des IVRI a conduit à la prise de conscience accrue des risques pour la santé publique des IVRS et a donné lieu à des changements dans les lignes directrices de la Société canadienne de pédiatrie en ce qui a trait à la prévention du virus respiratoire syncytial chez les Inuits. Le Dr Banerji continue à plaider pour la mise en œuvre urgente de solides programmes de soins dans le Nord.

En plus de son travail de rechercher auprès des communauté, Dr. Banerji contribue à améliorer la vie des enfants et des jeunes autochtones en changeant la perception et la façon de travailler des professionnels de la santé avec la clientèle autochtone pour obtenir de meilleurs résultats.

Pour contester les inégalités en matière de santé auxquels font face les communautés autochtones et pour améliorer la sensibilité culturelle des professionnels de la santé, Dr. Banerji a créé la Conférence autochtone de la santé. La Conférence 2016 a porté sur la santé et la réconciliation et des conférenciers invités tels que Wilton Littlechild, Dr. Evan Adams, Cindy Blackstock et David Suzuki, étaient au programme. Elle a également élaboré et enseigné des cours sur les déterminants sociaux de la santé.

Comme nous entrons dans une ère de réconciliation, il y a un grand besoin de professionnels de la santé qui offrent une sécurité culturelle, qui comprennent et qui travaillent en se fondant sur les déterminants structurels de la santé autochtone. L’engagement de Dr. Anna Banerji à la recherche en santé des enfants autochtones et au leadership dans l’échange des connaissances aide à aborder ce besoin, tant au sein qu’au-delà de la communauté universitaire.

Avec cette mention d’honneur, le Comité des Prix P.H. Bryce lui exprime ses sincères remerciements pour sa contribution exceptionnelle à l’amélioration de la santé et du mieux-être des enfants et des jeunes des Premières Nations, des Métis et des Inuits.